Browsing articles in "Blog : Social Media diary"

Eggs strategy : adapter sa vision d entreprise…

août 18, 2015   //   by Chris   //   Blog : Social Media diary  //  No Comments

Depuis un an environ, mon projet d’entreprise a pris réellement forme… Une forme bien différente de celle que j’imaginais au début de l’aventure, il y a quelques années !

Après ma sortie de la couveuse d’entreprise en novembre 2014, j’ai finalement créé une SARLU (Société à responsabilité limitée unipersonnelle) en décembre 2014.

CBPNetwok.fr, qui œuvre dans le digital et le social media (eh oui, ces secteurs d’activité me passionnent toujours autant), a ainsi évolué et travaille trois axes principaux pour pouvoir répondre pleinement à la demande des clients :

  • La partie accompagnement digital est toujours d’actualité, et je travaille avec les entreprises (TPE, PME) pour développer leur communication sur le web et construire leurs communautés sur les médias sociaux. Nous mettons en place une véritable stratégie digitale qui leur permet d’atteindre leur cible et de promouvoir leur activité en étant au plus proche de leurs consommateurs ou clients. Il m’arrive de produire également du contenu rédactionnel si besoin.
  • La seconde partie est constituée de formation sur les médias sociaux, sous forme de journées complètes ou ateliers personnalisés en fonction des besoins des entrepreneurs. Je travaille également avec les collectivités locales : ainsi, j’ai animé par exemple des ateliers « Réseaux sociaux et emploi » avec la Mairie de Fleury-Mérogis, notamment. Elle a d’ailleurs été pilote en la matière. Ces ateliers destinés aux demandeurs d’emploi ou aux personnes qui désirent changer de poste, ont pour but de leur faire découvrir les médias sociaux (Facebook, Twitter et LinkedIn) et leurs bonnes pratiques dans la recherche d’emploi. C’est aussi l’occasion pour eux d’apprendre à communiquer sur leur candidature, véhiculer une bonne image professionnelle et créer un véritable réseau qui les aidera dans leur démarche. Le petit plus : une série d’exercices pratiques et une évaluation à la fin de mon intervention, afin qu’ils puissent repartir avec des éléments concrets, utiles et parlants.
  • Puis, enfin, la dernière et celle qui me tient autant à cœur, qu’elle est ardue : la prévention sur les réseaux sociaux pour les ados et jeunes adultes (Collèges, lycées et enseignement supérieur). Le principe est le suivant : lors de conférences avec les classes, nous échangeons, partageons avec les élèves sur les risques liés à internet et les plateformes sociales, mais pas seulement. Oui, il est à mes yeux primordial, d’insister sur l’aspect pédagogique de ces nouvelles méthodes de communication, ces médias virtuels instantanés qui sont entre leurs mains et dont ils sont si friands. Bref, j’interviens pour les aider à utiliser ces outils en toute sécurité (protection de leurs profils, validation des informations partagées en ligne, etc…), et les éduquer à devenir des citoyens numériques. Mais aussi pour leur démontrer qu’ils sont un lieu d’apprentissage et de consolidation des connaissances, car ils permettent la production de contenu (par exemple la twissertation : initiation à la dissertation sur Twitter), s’ils sont cadrés avec un enseignant.

A cela viennent s’ajouter des sessions d’ateliers avec les animateurs d’écoles primaires (oui, j’ai des demandes en primaires, pour les classes de CM2 depuis quelques mois maintenant). Généralement, je commence par sensibiliser ces personnes qui s’occupent au quotidien des enfants, qui ont une relation privilégiée avec eux, puis, dans un second temps, la session est dispensée aux élèves de CM2, qui pourront, du coup, être épaulés par leurs animateurs, eux-mêmes déjà informés…

« Eggs strategy », c’est le nom que j’ai donné à ma stratégie d’entreprise ! Elle consiste à ne pas mettre tous les œufs dans le même panier, comme le dit le proverbe !

Une nouvelle direction pour CBPNetwork.fr qui a évolué depuis 2012, année de sa création (même si je suis toujours fan de la couleur rose, bien évidemment). J’ai été contrainte, pour avoir une offre complète en adéquation avec les attentes de mes clients, de me diversifier, tout en restant dans mon domaine de compétences. Il ne faut pas s’éparpiller, même si, je suis une #slashgen touche à tout !

Déjà convaincue de l’efficacité et de la nécessité d’avoir un bon réseau professionnel (qui, à mon sens est extrêmement bénéfique pour la survie de son entreprise), j’ai, ces derniers mois, renforcé le mien. Je me suis entourée de partenaires entrepreneurs dans divers domaines. Le networking m’aide au quotidien lors de mes remises en question (quand on est entrepreneur, cela arrive souvent), ou tout simplement si l’un de mes clients est à la recherche  de prestations que je ne propose pas. C’est alors le moment de faire jouer mon réseau pour l’aider à trouver la personne qui lui convient…

Une vraie valeur ajoutée, bref, que du bonheur de pouvoir partager nos expériences, et aussi de briser la solitude à certains moments ! Les clubs d’entrepreneur(e)s sont également une très belle alternative et un bon moyen de tisser de nouveaux liens et de se faire connaître…

Le Social Media Manager…

nov 4, 2014   //   by Chris   //   Blog : Social Media diary  //  No Comments

Vous êtes désireux d’appréhender le secteur de la communication digitale et l’animation des communautés sur les différentes plateformes sociales, cet article est pour vous !

 

  1. Pourquoi ce nouveau métier ? :

Le monde est à l’ère de la marque média…

Autrefois, les modes de communication et de diffusion de l’information étaient clairement définis. Pour rester au fait de l’actualité, 3 médias étaient disponibles : la radio, la télévision et la presse écrite.

Aujourd’hui, avec la très rapide progression d’internet et des différents réseaux sociaux, les faits ont changé : ils sont devenus une véritable façon de communiquer en temps réel, et l’on capitalise sur l’énorme effet viral qu’ils proposent. La diffusion et le partage de l’information vont extrêmement vite…

Bien entendu, ces nouveaux outils viennent compléter les anciens médias et non pas les remplacer totalement, mais surtout, ils donnent la parole aux marques, aux entreprises, qui peuvent désormais communiquer directement avec leur audience (clients, prospects, partenaires) et identifier rapidement leurs besoins et  leurs attentes. Ce sont donc de nouvelles opportunités commerciales et des relations privilégiées qui seront développées ! Sans oublier une nouvelle approche du CRM (gestion de la relation client), et du marketing (voire e-marketing) qui n’est pas négligeable.

De nouveaux métiers issus du succès de la communication digitale ont émergé. Ainsi est né le métier de Social Media Manager, soit la personne qui va pouvoir maîtriser tous les paramètres clés pour profiter des bénéfices issus de ce phénomène de société, et développer le business ! On parle alors de mise en place de stratégie digitale, de communication sur le web et de développement de l’e-réputation (identité numérique).

Le Social Media Manager

  1. Les fonctions du Social Media Manager :

En complément du Community Manager (ou Gestionnaire de communautés sur internet), le Social Media Manager est également un expert des médias sociaux.

Il sera celui qui mettra au point toute la stratégie digitale virale (la façon dont l’entreprise va communiquer sur le web) d’une marque ou d’une entreprise. Son rôle consiste également à définir les campagnes digitales (les leviers commerciaux et marketing sur lesquels l’entreprise va s’appuyer et les outils requis) qui seront parfois déclinées par le Community Manager.

Il sera, de plus, en charge d’identifier les différentes plateformes sociales (Ex : Facebook, Twitter, Google +, Linkedin, Viadeo, Instagram et Pinterest – pour les principales) nécessaires à la réussite sur les réseaux sociaux.

De plus, il sera amené à créer des plannings de publication (imaginés en fonction de l’actualité du client) ainsi que du contenu de qualité et pertinent, très utile pour le référencement (SEO – Search Engine Optimization).

 

  1. Plan stratégique efficace :

Afin de mener à bien sa mission, conjointement avec son client, le Social Media Manager devra définir avant toute chose :

  • Les cibles de l’audience :

Quel sera le public visé, le lectorat des informations diffusées ?

  • Les objectifs de la campagne :

Pourquoi l’entreprise veut-elle être présente sur les différents réseaux sociaux ? (gain de notoriété, développement du chiffre d’affaires, besoin d’améliorer son image, etc…)

  • Le budget prévisionnel :

Quel montant sera alloué à la communication digitale (opérations de fidélisation, concours et événements organisés avec la communauté) ?

  • Les outils de mesure :

Comment seront évalués les résultats obtenus et les ROI (retours sur investissements) ?

Une fois tous ces éléments validés, la mission peut débuter.

Cependant, il ne faut pas omettre le fait d’avoir à s’adapter et à procéder à des ajustements si besoin : redéfinition des objectifs en fonction de l’évolution de l’entreprise et de son offre commerciale, nouveau budget dédié à la communication sur le web, etc…

Stratégie digitale

  1. Les qualités nécessaires pour réussir :

Le métier de Social Media Manager est très complet. Aussi, pour être efficace et réussir dans sa mission, les qualités suivantes sont requises :

  • Posséder une orthographe irréprochable : Il est l’un des garants de l’entreprise pour laquelle il travaille, son représentant et porte-parole.
  • Etre disponible : Il faut suivre en temps réel, ce qui se déroule sur le web et les réseaux sociaux dans le but d’éviter tout dysfonctionnement ou bad buzz (mauvaise publicité). Surtout à l’occasion d’événements particuliers, comme les Twitter chats – discussion en ligne avec sa communauté pendant un temps défini. Par ailleurs, l’amplitude horaire est vaste (travail le week-end éventuel).
  • Avoir l’esprit créatif : Lors de la mise en place de campagnes digitales, le Social Media Manager devra trouver des idées innovantes, efficaces, qui interpelleront les fans ou abonnés (followers).
  • Se montrer altruiste : Travailler dans le monde virtuel ne signifie pas déshumaniser totalement les publications. En effet, l’audience est sensible au fait que les marques ou entreprises aient un visage humain, afin de pouvoir clairement s’identifier à elles. Très pointu et ponctué de multiples contacts avec les autres, ce métier nécessite d’être à l’écoute, de pouvoir répondre calmement et efficacement aux attaques négatives dans le but d’éviter le bad buzz (l’image et la réputation du client sont alors mises en jeu).
  • Etre organisé : Au regard de la rapidité de diffusion de l’information et de l’effet viral des messages, le Social Media Manager doit être prêt à réagir en gardant la tête froide en cas de problème, et surtout, ne pas se laisser gagner par le stress. La tenue régulière des plannings est l’une des clés essentielles de cette fonction.

 

Astuces pour referencer votre site

fév 17, 2014   //   by Chris   //   Blog : Social Media diary  //  No Comments

Il y a 2 semaines, je me suis rendue au Salon des Entrepreneurs qui se tenait au Palais des Congrès (Porte Maillot).

A mon sens, c’était l’occasion, non seulement de rencontrer des personnes qui étaient porteuses de projets, mais aussi de faire un point sur les tendances pros, celles du web, les droits, les financements possibles et tout un tas d’autres infos utiles aux entrepreneurs. En bref, récupérer un max d’infos en un minimum de temps. Tout ce que j’aime…

J’ai reçu une invitation de la part de la CCI de Paris, donc il m’a suffi de m’inscrire sur le site online du salon pour avoir mon entrée.

Comme tous les salons auxquels je participe (et aussi pour optimiser ma présence sur les lieux), j’anticipe et j’avais préparé soigneusement ma visite. Repérage des lieux, des participants, horaires.

J’ai, par chance, pu assister à une superbe conférence dédiée au référencement, pour mon grand bonheur.

Oui, même si je partage régulièrement des articles de qualité sur Twitter issus des sites : Arobasenet, Dixkatre, etc…, c’est toujours bon de faire une petite mise au point sur ses acquis. J’ai été la 1ère surprise car certaines de mes croyances en termes de SEO ont bien changé.

Conseils SEO

Elle était animée par Mehdi Coly d’Optimize.com (le site de référencement pour tous) et Olivier Andrieu, qui n’est autre que celui qui a été élu meilleur référenceur 2013 par le JDN. Un homme plein d’humour pédagogue à souhait et qui donne vraiment enfin de comprendre la machine Google.

google-panda-penguin

Voici les éléments essentiels que j’ai retenus :

« Le référenceur a évolué : le site web est désormais conçu pour les internautes et pour les moteurs de recherche également. On se doit de donner la même information aux deux. Exit les textes rédigés façon robot, avec des mots clés insérés en dépit du bon sens, répétés de multiples fois pour plaire à notre ami Google

Ce qui est primordial pour Google, c’est la zone éditoriale, ainsi, il analyse la pertinence de la page. D’où l’importance de rédiger des textes de qualité (et ne plus créer du contenu sans aucun sens, juste pour le plaisir)

Un site doit etre « Google friendly » avant d’être mis en ligne, c’est-à-dire pensé pour les internautes et pour Google aussi. Inutile de faire un site sans en analyser le contenu au préalable, sous peine d’être mal référencé (pas d’intérêt, puisque le but du jeu est de se faire connaître et d’apparaître le plus souvent possible dans les requêtes tapées par les internautes).

Il faut un contenu textuel de qualité avec un bon codage HTML dès la conception du site.

Google prend en compte le netlinking (échange de liens) pour faire gagner des « points » au site. On joue sur la popularité : plus on est connu, plus on aura de visites.

Obtenir des backlinks (liens entrants) de qualité auprès de sites populaires au contenu élaboré est excellent pour le référencement…

Les réseaux sociaux aident finalement peu à l’optimisation du référencement, à part Google+ qui est celui qui est le plus influent ! ».

Le moyen le plus sûr pour obtenir un bon référencement, est d’avoir un site avec du contenu de qualité, intéressant (ponctué de quelques mots rares), afin d’attirer naturellement d’autres sites. En bref, prôner le linkbaiting (« l’ensemble des techniques consistant à attirer des liens entrants sans en demander, sans les construire, afin que les internautes, les blogueurs, fassent des liens spontanés vers votre site« ) en rendant son contenu original, drôle, en créant des infographies via canva par ex. (même si cela demande beaucoup de travail et que ce n’est pas évident).

Conseils SEO

A proscrire car c’est inutile et dangereux (attention à Google Penguin) :

  • Partir en quête de liens,
  • Répéter de trop nombreuses fois le même mot dans un texte (à l’ancienne). Car Google prend en compte les statistiques mais le nombre, la densité ne comptent plus ;
  • S’inscrire dans tout un tas d’annuaires pour être mieux référencé ;
  • L’automatisation qui est considérée comme du black hat (techniques pénalisées par Google), et qui peut être sévèrement punie…

Voilà, vous connaissez désormais quelques ficelles du SEO, il ne vous reste plus qu’à faire appel à votre imagination et à votre savoir-faire pour créer du bon rédactionnel sur votre site afin de le faire grimper dans le classement de notre ami Google !

 

 

Intervention chez Mode Estah

déc 6, 2013   //   by Chris   //   Blog : Social Media diary  //  No Comments

Quand Virginie Bertrand m’a proposé de faire une conférence sur les réseaux sociaux à Estah, j’ai accepté avec grand enthousiasme !

C’était l’occasion de mêler la mode et le social media, mes deux passions ! Là-bas, elle donne des cours sur la communication aux élèves de Master 1.

Estah, est une école parisienne de mode (Paris 10) qui propose des formations en stylisme, modélisme, marketing et management de la mode…

Le mois dernier, j’y ai donc animé une conférence, destinée aux élèves de Master 1, afin de leur présenter mon métier : celui de Social Media Manager. Ainsi, pendant environ 1h30, nous avons fait ensemble un tour d’horizon des différents aspects de ma mission, de la différence avec le Community Manager, et également des marques qui utilisent à bon escient les réseaux sociaux comme levier commercial et véritable outil de communication digitale…

Estah

Arrivée à Estah…. L ‘endroit où l’on apprend les principales ficelles des métiers de la mode !

Estah

Connectés, participatifs, ça a été un vrai plaisir d’échanger avec ces élèves, de débattre sur l’implication des acteurs de la mode, des Blogueuses sur les différentes plateformes sociales…

Nous avons abordé les thèmes suivants :

  •  Community Manager et Social Media Manager, mêmes métiers ? :

« Tout comme le Community Manager, c’est un expert des médias sociaux.

Cependant, le Social Media Manager met au point toute la stratégie digitale et virale de la marque ou de l’entreprise.

Les deux fonctions sont donc totalement complémentaires…

Le Social Media Manager définit les campagnes digitales et le CM les décline.

Il a également pour rôle d’identifier les différentes plateformes nécessaires à la réussite sur les réseaux sociaux et la création de plannings couplée à la création de contenu.’ »

  • Le case study de Sephora, une marque qui a très vite compris les enjeux et l’intérêt de Pinterest pour promouvoir ses produits et convertir les internautes et clients à la vente, via le clics sur les différents pins épinglés depuis leur site sur leurs boards.

Sephora_Pinterest

  • La marque Burberry, qui a utilisé Instagram et Twitter pour faire du teasing auprès du consommateur et lui dévoiler en avant-première ses collections…

Burberry

  • Cosmopolitan.fr  qui a profité de la Fashion Week pour lui dédier un board d’inspirations…

Cosmopolitain_Pinterest

OscardelaRenta_Vine

 Un chouette moment, qui m’a permis d’apprendre beaucoup, car, oui, je suis intimement persuadée que l’on apprend tous les jours.

Cette intervention n’a fait que me conforter dans mon idée, les réseaux sociaux, sont devenus un véritable média à part entière, et ceux qui ne l’ont pas encore compris, seront, très prochainement lésés dans leur communication et par ricochet dans leur business.

Très bon vendredi à vous et à très vite…

 © Photos : CBPNetwork

Social media : petit tour d horizon

avr 24, 2013   //   by Chris   //   Blog : Social Media diary  //  No Comments

Lorsque l’on parle de réseaux sociaux (ou social media), on parle forcément des nouveaux supports de communication qui ont pris place et qui tendent à remplacer les plus conventionnels (journaux, TV).

Plus loin que le web 2.0, ces réseaux ont pris une énorme place dans notre société et sont devenus un relai très prisé de l’information. Evidemment, il vous faudra faire un tri et rester vigilants, car partager l’info à la vitesse de la lumière c’est désormais possible (le tweet live et post live ont le vent en poupe !).

 

Social Media sphere CBPNetwork

Quelques règles d’or afin d’éviter les catas :

1 – FONDAMENTAL : Lire les articles en entier avant de les diffuser/partager. Cela vous évitera un faux pas, un contre-sens, et vous permettra de trouver le titre adéquat (celui même, qui plaira à votre audience et qui éveillera positivement sa curiosité…)

2 – OBLIGATOIRE : Vérifier ses sources. Certaines personnes sont qualifiées, professionnelles et ont déjà une solide réputation dans leur domaine. Adieu hoax, fakes et faux buzz !

3 – UTILE : Mettre en exergue les infos les plus judicieuses et importantes pour résumer l’article. Ce sera l’un des secrets de la réussite de votre stratégie de contenu sur le web.

Social Media Logotype CBPNetwork

Pour les néophytes, voici un petit tour d’horizon rapide (qui présentera uniquement les réseaux sociaux les plus connus) :

FACEBOOK : C’est le principal réseau social qui relie les amis, les connaissances, les collègues de travail (ou autre). Outil de partage, créé en 2004, il propose aussi aux entreprises et marques une véritable personnalisation de leur identité via les pages fans.

TWITTER : Outil de micro-blogging interactif, il permet de suivre et d’émettre de l’actualité en temps réel via 140 caractères (nouveautés produits, promotions).

VINE : Le petit dernier né de la vidéo rattaché à Twitter. C’est une application mobile qui permet la création et le partage de mini-vidéos (environ 6 secondes) qui tournent en boucle. On capture des instants de vie, et on les utilise à la manière d’un gif animé…

GOOGLE + : Le moteur de recherches Google fait la pluie et le beau temps sur le web. Google + est un réseau social qui permet en plus de faire du chat vidéo (Hangouts de 2 à 10 personnes). On y partage son contenu avec ses cercles.

PINTEREST :  C’est une version virtuelle sur le web du tableau de liège où l’on punaise des photos. On peut épingler (« pin ») sur son tableau (« board ») des photos, des vidéos et les partager avec notre communauté. Une sorte de tableau d’humeur et de style du moment !

INSTAGRAM :  Une application et service de partage de photos disponible sur plateformes mobiles iPhone et Android. Grâce des filtres, les photos prennent une belle allure aux accents vintage. Elle a lancé la mode de la « phonéographie » (photographie avec un téléphone mobile).

FOURSQUARE :  Autre outil de micro-blogging, mais aussi de jeu, ce réseau social a l’avantage de permettre à ses adeptes, grâce à un système de géolocalisation, de retrouver leurs contacts et d’indiquer où ils se trouvent.

YOUTUBE / DAILYMOTION : Ils sont surtout réservés à la publication de contenus multimédias (vidéos, tutoriels).

VIADEO / LINKEDIN : Ce sont tous deux des réseaux professionnels. Il ne faut pas négliger que chaque professionnel est lui-même un client individuel potentiel.

Vous pouvez désormais reprendre une activité normale (ou pas, si vous êtes ultra connectés sur les médias sociaux, comme un bon nombre d’entre nous)…

Pourquoi j’ai choisi le social media ?

avr 17, 2013   //   by Chris   //   Blog : Social Media diary  //  No Comments

Pourquoi j’ai choisi de travailler dans les médias sociaux ? C’est une question que l’on me pose souvent…

Après avoir passé de nombreuses années au service des équipes au marketing et au commercial, en tant qu’Assistante de Direction, pour de grandes entreprises (Groupe Chantelle, British American Tobacco, Vente-Privée.com…), je me suis aperçue que la communication était au centre de tout dans les entreprises.

Pourquoi

Oui, une mauvaise communication inter équipe pouvait en un rien de temps, mettre à plat tous les efforts fournis par chacun, créer des tensions, et pourrir une ambiance même la plus sereine… Pas facile de travailler en bonne intelligence pour la suite, bonjour la cata !

Quand j’ai décidé de changer de carrière (besoin de m’affirmer ?), à un moment crucial de ma vie professionnelle (et aussi l’horloge qui tournait), tiraillée entre mon amour de l’écriture et mon engouement pour la communication et le relationnel, j’ai pensé qu’Attachée de Presse était le métier idéal. Le hic, c’était que sans école de journalisme, même si ma plume était affirmée, cela risquait d’être super compliqué (crédibilité oblige) !

Puis, j’ai commencé à bloguer sur www.chrisblackpink.com, en mars 2010, pour assouvir mes besoins récurrents et surtout incessants de faire du shopping… Mes proches étaient ravis pour moi, même si pour eux : « bloguer était sans intérêt » et puis finalement « qu’est-ce que ça allait m’apporter ? ». Ils n’avaient pas compris que c’était une sorte d’exutoire, de vie parallèle et surtout une façon de partager mes envies et mes coups de coeur.

Comm_web

Ma rencontre avec Roxane, en septembre 2010 a peut-être tout changé : elle avait son chéri qui était à la tête de sa propre agence digitale et il avait accepté de me rencontrer pour me donner quelques conseils… Pendant l’entretien, une idée lui était venue, selon lui, je devais devenir Community Manager. Comment ? 1ère fois que j’entendais ce mot. Il m’a alors présenté les jeunes gens qui travaillaient pour lui (et surtout pour ses clients) et qui animaient les communautés des marques sur les réseaux sociaux. Moi j’avais juste un Facebook depuis 2008, mais juste comme ça, vite fait bien fait.

Surprenant, excitant, différent, ça me plaisait bien ce job de Community Manager. Comme si je sentais que quelque chose de tout nouveau, encore peu exploité voyait le jour : communiquer avec des gens, dans l’intérêt d’une entreprise, interagir avec eux, partager, modérer et guider… Comme une hotline permanente qui, en bonus, balancerait des infos judicieuses pour fidéliser les gens, les captiver, les assister ! Bref, communiquer autrement…

Finalement, j’avais trouvé chaussure à mon pied, et je peux vous assurer que ce n’est pourtant pas chose aisée (j’ai environ 100 paires dans mon dressing)….

Enfin ça, c’était juste les prémices d’une toute nouvelle vie, pleine de surprises…

Mais pour ça, il va falloir attendre le prochain article.

@très vite !

 

 

 

 

 

Blog : Social Media diary Categories